68e congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française : Urbanités (15 au 17 octobre 2015)

Publié le mercredi 5 août 2015 à 07:59 par Laurence Léa Fontaine.

Thème du 68ème congrès de l’IHAF :

Au cours de l’histoire, les villes de l’Amérique française ont revêtu de multiples significations. Certaines ont été valorisées pour leur fonction gouvernementale ou économique, d’autres ont acquis un statut culturel ou religieux. Il existe également une panoplie de récits sur la ville qui laisse transparaître des émotions intenses et parfois contradictoires à leur sujet. Elles peuvent être synonymes de liberté et de fières réussites collectives et en même temps, ou à d’autres moments, décrites et décriées comme lieux de criminalité, de ruine morale, de matérialisme exacerbé — de tout ce qui menace l’intégrité de la nation. En 2015, le Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française portera sur le thème « Urbanités ». Exprimé au singulier, le mot « urbanité » dénote la qualité urbaine d’un lieu. Nous employons la forme plurielle du mot afin d’insister sur les diverses perceptions que les citadins construisent de leur ville, le caractère unique d’une ville par rapport à une autre et l’évolution historique des urbanités. Le Congrès se tiendra dans le centre-ville de Montréal (à l’Université McGill et à l’Hôtel Delta). Il sera l’occasion de réfléchir à la pluralité des expériences et des identités urbaines, à la multiplicité des récits urbains et à leurs conséquences pour l’histoire de l’Amérique française.

 

Participation à venir de Laurence Léa Fontaine, UQAM :
L’occupation militante de la ville : répression et société du spectacle


Laisser un commentaire