Conférence du professeur Emmanuel DOCKÈS, Université Paris-Ouest – Nanterre-La Défense 28 novembre 2014 – 12h30-14h

Publié le mercredi 12 novembre 2014 à 18:51 par Laurence Léa Fontaine.

Emmanuel DOCKÈS :

Postures et impostures doctrinales : à propos de la place des valeurs dans le travail des juristes

Entrée libre

28 novembre 2014 de 12h30 à 14h

Local A-1340   Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage  metro Métro Berri-UQAM

Demande de reconnaissance auprès du Barreau au titre de la formation continue en cours

Pour réfléchir sur les méthodes juridiques, plutôt que de partir des grands concepts métaphysiques ou épistémologiques comme la science, le juste, le vrai, le bien ou le droit, l’idée est ici de commencer par jeter un regard sur les juristes et sur leurs pratiques. Qui sont-ils ? que font-ils ? quelles postures adoptent-ils ? Sous quels impostures se cachent-ils parfois ? Cette approche permet de classer les méthodes de la recherche juridique. La plus grande objectivité sera alors peut-être, au final, celles des juristes engagés qui s’appuient sur leurs valeurs propres pour lire, soutenir ou affronter les valeurs propagées le droit.

Emmanuel Dockès est professeur à l’Université Paris Ouest, Nanterre-La Défense et membre de l’Institut de recherche Juridique sur l’entreprise et les relations professionnelles (IRERP). Il est également cofondateur de l’Université populaire de Lyon. Dans ses publications, Emmanuel Dockès plaide en faveur d’une simplification et d’une meilleure accessibilité du droit, fustigeant l’hyperactivité législative : il popularise l’expression de « stroboscope législatif et dénonce, en droit du travail plus particulièrement, l’accumulation d’exceptions et de dérogations, entraînant une « perte de sens » et de nombreuses « régressions » pour les salariés. À ce titre, il critique la recodification du code du travail français appliquée en 2008, qu’il qualifie de « décodification », aboutissant à toujours plus d’inaccessibilité. Auteur de nombreuses réflexions sur le thème des relations de pouvoir dans l’entreprise et la sphère économique, Emmanuel Dockès étend sa réflexion au-delà du domaine juridique dans « Valeurs de la Démocratie » (2005).


Laisser un commentaire