Travailleuses autonomes dans les services de garde : les premiers projets de convention collective

Publié le mercredi 3 février 2010 à 23:00 par Jacques Desmarais.

Les négociations collectives des syndicats des travailleuses autonomes dans les services de garde commenceront bientôt. Les syndicats de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont défini ces jours-ci leurs projets de convention collective.

Les membres du Conseil syndical de stratégie et d’action représentant les 12 500 responsables d’un service de garde en milieu familial (RSG) affiliées à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) et à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) ont adopté ces derniers jours le contenu des demandes qui seront bientôt déposées auprès du ministère de la Famille et des Aînés du Québec en vue de la négociation d’une première entente collective.

Voir le communiqué de la CSQ.

Les représentantes des responsables en services de garde à l’enfance (RSG), affiliées à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN), ont procédé ces derniers jours au dépôt du projet d’entente collective auprès des porte-parole du ministère de la Famille et des ainés. Le conseil fédéral sectoriel des RSG de la FSSS-CSN représente quelques 1800 travailleuses autonomes.

Voir le communiqué de la FSSS-CSN.

Ces plateformes de revendications ont été élaborées dans la suite de l’adoption de la loi 51 par le gouvernement du Québec en juin 2009.

Pour comprendre les péripéties de cette saga syndicale, voir notre chronique antérieure à ce sujet.

Pour citer ce texte : Jacques Desmarais, « Travailleuses autonomes dans les services de garde : les premiers projets de convention collective », (2010) socialtravail.uqam.ca, le blogue juridique, Chron. no 01.


Laisser un commentaire